about 1 year ago

Selon un chercheur britannique, il pourrait être possible, d'ici une cinquantaine d'années, de parvenir à faire repousser les dents, autant que nécessaire.l'homme finisse par développer un bec à la place des dents, comme... le poisson-globe.

Le découverte d'une espèce de dinosaures qui perdaient leurs dents en grandissant sans jamais qu'elles ne repoussent, du jamais vu dans des fossiles, pourrait aider à comprendre pourquoi les oiseaux ont un bec. Pour les chercheurs, cette découverte surprenante est importante car elle pourrait apporter un nouvel éclairage sur l'évolution du bec dont étaient pourvus de nombreuses espèces de dinosaures.


Chez le poisson-globe, la chose est un peu différente : celui-ci ne possède pas de dents à proprement parler mais un bec formé d'un matériau très proche de celui constituant les dents. Pour autant, ce bec connait aussi un renouvellement régulier, permettant de réparer tout dégât potentiel. Surnommées "petite souris", elles restent cependant très mystérieuses. De même que le processus dans lequel elles interviennent. Mais selon le Dr Fraser, il pourrait être possible de rechercher des cellules similaires dans la bouche humaine et d'agir sur elles pour qu'elles génèrent également un renouvellement des dents. cette prouesse permettrait pas forcément de dire complètement adieu aux dentistes et aux spécialistes. "Il y aura toujours besoin d'orthodontistes, parce que même lorsque vous avez de nouvelles dents, elles ont besoin d'être bien positionnées", assure le biologiste. Vous pouvez vérifier plus de micro moteur portable sur www.athenadental.fr

En attendant, l'étude des dents "petite souris" pourrait peut-être permettre de développer des crèmes ou des gels capables de réparer les dents endommagées. Les poissons-globe commencent leur vie avec des dents mais celles-ci fusionnent ensuite rapidement pour former un bec capable de casser des coquilles et de découper d'autres poissons. Ne cessez toutefois pas tout de suite de prendre soin de vos dents, car cette prouesse pourrait ne pas être réalisée avant une cinquantaine d'années. Et d'ailleurs, elle ne permettrait pas forcément de dire complètement adieu aux dentistes et aux spécialistes. Néanmoins, avant cette découverte, une mauvaise hygiène dentaire était déjà liée par les spécialistes à un risque cardiovasculaire accru.

Combien de dents dans votre bouche?

← Le phénomène sur la plupart des personnes ont tellement peur du dentiste Le tabagisme pendant la grossesse peut entraîner un risque accru de fissures orofaciales →