about 1 year ago

Le 14 juin dernier, s'est déroulée la première "journée de la dent", une journée de prévention des problèmes bucco-dentaires. La manifestation se solde par un véritable succès gardois. Retour et bilan sur une initiative utile.Le matériel dentaire est dispensable pour les dentistes, et le micromoteur dentaire est le plus important.

alt

Dans le cadre de la campagne de prévention bucco-dentaire, la CPAM du Gard, l’UFSBD (Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire) et le CHU de Nîmes, ont organisé une « journée de la dent » sur plusieurs sites de Nîmes et d’Alès. Une belle réussite pour cette première journée avec 204 enfants accueillis dans les structures partenaires : CES de Nîmes et d’Alès, Centre social André Malraux, Pôle Promotion Santé à Nîmes et Centre de santé des Près Saint-Jean à Alès.

Lors de cette journée, les enfants ont pu bénéficier d’un examen bucco-dentaire gratuit par un chirurgien-dentiste afin de les familiariser avec le cabinet dentaire et de déceler d’éventuels besoins de soins. Des conseils simples et utiles ont été apportés aux familles pour préserver la santé bucco-dentaire de leurs enfants et des cadeaux et animations ont été proposés avec des quizz à compléter, une démonstration des bons gestes du brossage avec mâchoire géante à l’appui.

Les chiffres de cette journée confirment la nécessité d’agir en faveur de la santé bucco-dentaire des petits Gardois : Au total, 30% des enfants dépistés présentaient une pathologie dentaire nécessitant l’apport de soins, La moitié des enfants n’avaient jamais été emmenés en consultation dentaire auparavant. On ne le dira jamais assez, une bonne hygiène bucco-dentaire et des contrôles réguliers peuvent éviter de graves ennuis dans le futur de nos petits. Il vaut mieux prévenir.

Qu'est-ce qu'un canal radiculaire ?

← La soie dentaire demande une technique appropriée Des « dérives inacceptables » pour les tarifs des soins dentaires →