about 1 year ago

Quelque 200 000 accidents graves affectant la bouche et les dents seraient évités chaque année au Québec grâce au port d’un protecteur buccal. Plusieurs activités physiques peuvent être la cause d’accidents aux dents, aux lèvres, aux joues, à la langue et aux mâchoires. Certains sports sont plus à risque que d’autres : la boxe, le hockey, le football, le water-polo, le basketball et l’haltérophilie. Si vous pratiquez l'un de ces sports vous devriez toujours porter un protecteur buccal. Le matériel dentaire est dispensable pour les dentistes, et le moteur endodontie est le plus important.

alt

Bien que cet appareil n’assure pas une protection absolument à toute épreuve, il réduit considérablement le risque et la gravité des chocs sur la bouche et sur les dents, les blessures aux tissus mous de la bouche et les fractures de la mâchoire. Il aide même à réduire le nombre et la gravité des commotions cérébrales.

Habituellement, les protecteurs buccaux sont associés à des sports de contact féroces tels que la boxe, le basket-ball ou le rugby. Mais la vérité est que les dents sont susceptibles de se briser lors de presque tous les sports, même le vélo, le patinage ou le ballet (si vous dansez avec un partenaire, lors des pratiques, vous risquez de recevoir un bras ou un pied à des endroits inattendus)!

Afin de réduire les risques de blessures, il est fortement recommandé de porter un protège-dents lorsque vous participez à des activités sportives ou récréatives qui ont des risques d’impact ou de chute (boxe, football, soccer, basketball, flag-football, rugby, sports de combat, rouli-roulant, etc.)

Mais un protecteur buccal peut sûrement protéger les dents et les empêcher de se briser lors de la plupart des sports ou des exercices. Il est important d’en envisager l’utilisation pour les enfants, mais aussi pour les adultes, et ce lors de sports compétitifs et récréatifs. L’American Dental Association (ADA) est la plus grande et la plus ancienne association dentaire nationale du monde. Elle fait la promotion de la santé bucco-dentaire auprès du public. 

C’est le plus dispendieux, mais il s’ajuste parfaitement à votre bouche, ce qui permet une meilleure protection et un confort accru. Mais en bout de ligne, le plus important, c’est de choisir son protège-dents en fonction de son activité et de ses besoins. 

Comment peut-on savoir qu'on se grince les dents?

← Est-ce que les gens qui souffrent de haute pression artérielle doivent prendre des précautions? Maux de dents ou mots dedans ? →