9 months ago

Adopter de bonnes habitudes quant à son hygiène bucco-dentaire maximise non seulement ses chances d’éviter d’être aux prises avec des problèmes comme les caries ou les maladies des gencives, mais c’est également un facteur clé dans la protection de sa santé générale. En effet, se brosser les dents après chaque repas, passer la soie dentaire au moins une fois par jour, éviter les produits du tabac et visiter son dentiste régulièrement pourrait permettre d’éviter bon nombre de maladies pouvant affecter la santé générale. Quand vous avez besoin de comprendre en détail,vous pouvez vérifier plus de Nettoyeur à ultrasons sur www.athenadental.fr

alt

La bouche sert de filtre entre l’extérieur et notre corps. Une bouche saine est le reflet d’une bonne santé, car des dents abîmées peuvent provoquer de graves maladies. C’est pourquoi une bonne hygiène bucco-dentaire est indispensable. Pour cela il est obligatoire de se brosser les dents au moins 2 fois par jours et une consultation régulière de son dentiste permet d’éviter les complications. D’autre part certaines maladies (diabète, le virus du sida, l’insuffisance rénale…) peuvent affecter notre santé bucco-dentaire.

La parodontite est causée lorsque l’inflammation des gencives s’étend à l’ensemble des tissus qui supportent les dents, tels que le ligament dentaire, le cément (couche qui recouvre la racine de la dent) et l’os alvéolaire. Les bactéries dégradent alors ces tissus, ce qui peut avoir des conséquences irréversibles comme la perte des dents.   Le fait de perdre une ou plusieurs dents peut affecter notre capacité de mastication et d’élocution. Ces effets s’ajoutent aux problèmes d’ordre esthétiques que cause la perte des dents. Ainsi, en plus des désordres d’ordre fonctionnel, la perte des dents peut grandement affecter la confiance en soi des individus, allant jusqu’à gêner les rapports sociaux.  

En effet, une mauvaise hygiène bucco-dentaire entraine une prolifération excessive des bactéries au niveau des tissus de la bouche. Les bactéries peuvent alors être responsables de l’apparition d’une infection pulmonaire ou bien de l’aggravation d’une infection déjà présente.   Également, les maladies des gencives ont été pointées du doigt par plusieurs études en ce qui a trait au risque accru de développer des maladies cardiovasculaires. 

Quand est-ce qu’on peut fumer après avoir extrait une dent?

← Maux de dents ou mots dedans ? Questions à poser à son équipe de soins dentaires →