9 months ago

Accoucher avant le terme est l'une des angoisses majeures des futures mamans. Pourtant, les accouchements prématurés ne sont pas aussi rares que l'on pourrait le penser mais il est aujourd'hui possible, dans certains cas, de stopper un début de travail. Les médecins parlent de prématurité lorsque l'accouchement survient entre la 28e et la 37e semaine de grossesse. Pour rappel, on estime qu'une grossesse menée à son terme dure entre 38 et 40 semaines d'aménorrhée, selon la méthode de calcul employée. Vous pouvez vérifier plus de Loupes dentaires sur outil dentiste.

alt

Une première rencontre avec son dentiste est de mise dès le début de la grossesse, où aura lieu un nettoyage des dents et un détartrage. Il est alors primordial de l’informer que vous êtes enceinte. Celui-ci prendra toutes les précautions nécessaires afin d’assurer votre sécurité, tels que d’adapter la prise des radiographies, étant donné que les radiations sont néfastes pour le fœtus.

Une deuxième rencontre est généralement prévue dans le deuxième trimestre de la grossesse (entre la 15e et la 28e semaine) pour faire un suivi de votre condition ainsi que pour recevoir des traitements planifiés lors de la première rencontre. Il est déconseillé de remettre ce rendez-vous pour plus tard, étant donné l’inconfort que peut causer une position couchée sur une longue période pour une femme enceinte de plusieurs mois.

Les causes potentielles d'un accouchement avant terme sont multiples et variées, rendant ainsi sa détection d'autant plus difficile à établir. Dans la majorité des cas, l'accouchement prématuré a des origines médicales. Il peut résulter, par exemple, d'un décollement du placenta, d'un retard de croissance intra-utérin, d'une béance du col de l'utérus ou encore d'un excès de liquide amniotique. 

Une gingivite qui n’est pas traitée peut mener à une parodontie, et ainsi faire du tort autant à la mère qu’à son enfant, étant donné que les bactéries causées par la plaque dentaire peuvent se rendre par le sang au placenta. D’ailleurs, les maladies de gencives peuvent augmenter d’une à sept fois le risque de naissance prématurée. C’est pourquoi il est urgent de traiter une gingivite, et ce même pendant la grossesse.

L’importance des visites de routine

← Cinq mythes et réalités sur l’orthodontie Santé bucco dentaire: 8pays africains se liguent contre le noma →