7 months ago

Il y a "urgence d'une prise de conscience collective", note Sophie Dartevelle, présidente de l'UFSBD, qui représente les chirurgiens dentistes tout en menant des actions de prévention sur le terrain, en particulier dans les écoles. "La santé bucco-dentaire n'est pas accessible à tous et les inégalités d'accès aux soins dentaires sont une réalité que les pouvoirs publics ne peuvent pas ignorer", estime-t-elle dans une lettre ouverte transmise à l'AFP. Elle déplore en outre "le désengagement des pouvoirs publics sur les actions de sensibilisation [...] déployées en milieu scolaire". Vous pouvez vérifier plus de lampe à polymériser dentaire sur outil dentiste.

alt

Selon elle, ce "signal inquiétant" va avoir des effets négatifs qui ne tarderont pas à se faire sentir sur l'état de santé des plus jeunes. L'an passé, seulement 25.000 enfants des zones défavorisées (10 classes par département dans les zones d'éducation prioritaire) ont été sensibilisés grâce au programme de prévention en milieu scolaire financé par l'Assurance maladie, au lieu de 300.000 par an, selon des données de 2013 de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques. Pouvez-vous introduire les inserts à chrurgie ultrasonique ?

A 5 ans, 4% des enfants de cadres ont au moins une carie non soignée contre 23% pour les enfants d'ouvriers. Chez les personnes âgées, 75% des résidents en maison de retraite présentent un mauvais état de santé bucco-dentaire, toujours selon la DREES. L'Union rappelle que la santé bucco-dentaire constitue "un miroir de l'état de santé général de chacun". Et "certaines maladies bucco-dentaires peuvent avoir des conséquences sur la santé globale (pathologies cardio-vasculaires, accouchements précoces...)", ajoute-t-elle. Les bactéries buccales peuvent en effet migrer par la voie sanguine dans tout l'organisme : le cœur, les sinus, les reins, les yeux, les articulations. Dent noire

Les Français sont à la traîne en matière d'hygiène dentaire: ils achètent en moyenne 1,5 brosses à dents par an alors que 4 sont préconisées (changement à chaque saison) ; leur temps moyen de brossage est de 56 secondes alors que l'UFSBD recommande deux brossages de deux minutes par jour matin et soir, note l'UFSBD, citant un sondage Ipsos de 2012. Selon une étude IFOP datée 2013, 41% des Français ne respectent pas les préconisations d'une visite annuelle chez le chirurgien-dentiste.

Brossage de dents : la santé bucco-dentaire mérite une amélioration

← Brossage de dents : la santé bucco-dentaire mérite une amélioration Chirurgie dentaire : en immersion dès la première année d’études →