4 months ago

Deux élèves sur trois reçus en consultation dans les unités de dépistage et de suivi (UDS) de la wilaya présentent au moins une dent cariée non soignée. Il a été relevé également un nombre important de cas de gingivite (inflammation des gencives), une maladie parodontale fréquente chez les enfants. Le constat est alarmant, surtout au vu des répercussions d’un mauvais état dentaire sur la santé. La wilaya de Tizi Ouzou, qui dispose de 40 UDS pour une population scolaire de 215 034 élèves inscrits en 2017, peine à atteindre les objectifs tracés en 2001 par le programme national de santé bucco-dentaire en milieu scolaire, consistant notamment en la réduction de la prévalence carieuse à 20%. Vous pouvez chercher plus de marathon micro moteur et micro moteur avec pièce à main sur notre site.

alt

Outre le manque d’équipements et de dentistes dans les UDS et les structures de santé, l’incapacité financière des parents pour soigner leurs enfants chez le privé, le non-brossage des dents et la consommation excessive d’aliments industriels riches en sucre et en glucides sont parmi les facteurs ayant favorisé l’infection carieuse. Pour réduire la prévalence de cette pathologie évitable, les parents doivent inculquer aux enfants un brossage dentaire correct au moins deux fois par jour, insistent des praticiens qui font remarquer qu’une carie non soignée peut provoquer des troubles cardiaques, rénaux, rhumatismaux et gastriques plus coûteux financièrement en termes de prise en charge médicale. Pouvez-vous introduire le localisateur d'apex Woodpex III-G ?

Cette activité organisée sous l’égide du ministère de la Santé concerne, selon ses initiateurs, les enfants âgés de entre 6 à 12 ans ainsi que leurs parents, afin qu’ils incitent leurs enfants à prendre soin de leurs dents. Selon un constat établi lors de cette rencontre, la wilaya de Tizi Ouzou figure parmi les régions du pays les plus «cariées». Le nouveau programme de sensibilisation sera étendu en 2018 à l’ensemble des écoles primaires, où il sera question pour les animateurs de la campagne d’expliquer aux élèves l’intérêt du brossage des dents, et surtout comment bien le faire, comme seul moyen de lutter efficacement contre cette maladie.

La mise en œuvre de règles d’hygiène bucco-dentaire strictes en assurant un brossage adéquat, une alimentation saine, des consultations régulières chez le dentiste, ainsi que la prévention et le dépistage précoce sont parmi les recommandations des praticiens. «La prévention primaire est axée sur le dépistage précoce et l’éducation sanitaire pour la promotion du brossage des dents et de l’hygiène alimentaire (qui se fera dans les établissements scolaires).

QUELLES SONT LES RISQUES INFECTIEUX EN PRATIQUE DENTAIRE ?

← QUELLES SONT LES RISQUES INFECTIEUX EN PRATIQUE DENTAIRE ? À lire avant la prochaine visite chez le dentiste →