9 months ago

Dans le canton de Vaud, la campagne pour une assurance dentaire obligatoire bat son plein. Les initiants évoquent des relations marquées entre les problèmes bucco-dentaires et la santé en général. La question de la détermination des causes ou des conséquences associées à ces maladies est donc centrale pour y voir clair. Vous pouvez chercher plus de marathon micro moteur et micro moteur avec pièce à main sur notre site.

alt

Il existe des maladies systémiques qui peuvent avoir une influence négative sur le parodonte (ndlr: l’ensemble des tissus qui relient la dent à l’os de la mâchoire). Ces maladies ont notamment des causes métaboliques (diabète sucré, obésité), des causes génétiques (maladies héréditaires rares, trisomie 21) ou des causes infectieuses (VIH). La parodontite peut être soit une manifestation de la maladie, soit résulter des effets secondaires d’un traitement thérapeutique. Autrement dit, les problèmes bucco-dentaires résultent, dans ces situations, de conséquences de ces maladies systémiques. Le blanchiment des dents pour un beau sourire, comment ça fonctionne ?

Dans l’autre sens, on doit se poser la question de savoir si des affections bucco-dentaires peuvent provoquer des maladies systémiques. Les interactions supposées sont principalement les suivantes: diabète, maladies cardiovasculaires, problèmes liés à la grossesse et infections pulmonaires de personnes âgées. S’agit-il toutefois d’une causalité ou d’une association? La littérature a montré, en se basant sur des études transversales, qu’il y a bien des associations sans avoir toutefois démontré de liens de cause à effet.

Ainsi, par exemple, pour les maladies cardio-vasculaires, il existe une association entre le tabagisme, l’hygiène de vie, l’inflammation et ses conséquences sur le parodonte. Dans le cas particulier du diabète, des études prospectives ont montré qu’avec un mauvais contrôle du diabète on perdait davantage de tissu de support de la dent. Il y a donc vraisemblablement un lien entre le contrôle glycémique et la progression d’une parodontite. En revanche, le bénéfice d’un traitement dentaire sur le contrôle glycémique n’a pas été clairement démontré.

On entend ou on lit également fréquemment qu’une assurance de soins dentaires de base permettra d’améliorer l’état de santé de la population et, par voie de conséquence, de diminuer les coûts de la santé. Il n’existe pas d’études interventionnelles qui permettraient d’affirmer qu’une assurance dentaire améliore l’état de santé en général. Un certain nombre d’observations tendraient plutôt à démontrer le contraire.

Comment gérer les subtilités anatomiques du traitement orthodontique de l’adulte

← Comment gérer les subtilités anatomiques du traitement orthodontique de l’adulte Comment se débarrasser des tartres sans l’aide d’un dentiste ? →