4 months ago

D’abord le plus visible. En vogue aux États-Unis, la quête du sourire hollywoodien arrive en France ! Les rayons de parapharmacie regorgent de concepts qui invitent à prendre soin de nos dents. Au choix : Chewing-gum blanchissant « Black Is White » à base de charbon actif, brosses à dents soniques, pansements d’acide hyaluronique spécial gencives, soin régénérant de l’émail Regenerate™. Pour la dentiste Géraldine Leroy, la profusion de nouveaux produits doit surtout accompagner un nettoyage mécanique de haute précision. Vous pouvez chercher plus de marathon micro moteur et micro moteur avec pièce à main sur notre site.

alt

« C’est comme le ménage, il faut être méticuleux» résume la professionnelle, qui plébiscite la brosse à dents électrique un brossage sur deux : « Rangée du haut, du bas, face avant, face arrière et sur les molaires, il suffit de maintenir la brosse en contact avec la dent, sans jamais la lever. » Un nettoyage efficace éliminera la plaque dentaire. Soit un agrégat de résidus alimentaires et de bactéries qui se forme sur les dents, souvent à l’origine des caries et des problèmes de gencives. Quand il stagne en bouche, il se minéralise avec le calcaire contenu dans la salive et se transforme en tartre - bien plus difficile à retirer. Risques du blanchiment

Celles doivent rester saines pour permettre de garder nos vraies dents le plus longtemps possible. Ordonnance ? Deux détartrages annuels. En cas d’hygiène déficiente ou incomplète, les gencives peuvent s’enflammer. Les tissus mous deviennent alors rouges, enflés et sensibles, d’où les saignements au brossage. C’est la gingivite. « La gencive est censée être entièrement collée à la dent par des tissus composés de collagène naturel. Le saignement régulier indique que ces fibres se détruisent et qu’une inflammation chronique s’installe. Lorsque la gencive se décolle progressivement de la dent, l’os devient accessible aux bactéries.

C’est la porte ouverte aux maladies : problèmes cardiaques, infections diverses, accouchement prématuré, etc. A l’instar d’une plaie sérieuse qui ne se ferme pas, il faut la soigner de toute urgence ! » Si on ne fait rien, on risque la parodontite : elle court de l’inflammation des tissus – parodontite légère - et de l’os qui soutiennent la dents, jusqu’à leur perte –dans sa version sévère - et au déchaussement de la dent.

L’assurance dentaire universelle, une fausse bonne idée

← L’assurance dentaire universelle, une fausse bonne idée Des caries incroyables, d’énormes infections →